Mark Ronson

Mark Ronson est un artiste complet : d’abord musicien, il devient DJ en émigrant aux États-Unis, avant de devenir producteur, auteur et compositeur. L’Anglais naturalisé américain est depuis le début des années 2000 une référence dans le milieu hip-hop new-yorkais. Ses nombreuses collaborations (Sean Paul, Mos Def, Nate Dogg, Amy Winehouse, Lily Allen…) et ses deux premiers albums, Here Comes the Fuzz (2003) et Version (2007), l’ont hissé sur le devant de la scène musicale internationale, faisant de lui le « producteur avec qui il faut travailler ». En 2010 arrive Record Collection avec une pléiade d’invités. Mark Ronson tient son premier numéro un mondial en novembre 2014 avec « Uptown Funk » chanté par Bruno Mars. Ce hit est suivi en janvier 2015 par l’album Uptown Special. En 2018, une collaboration avec Miley Cyrus prélude à la sortie du cinquième album Late Night Feelings (2019), où sont également invitées Lyyke Li, Camila Cabello et Angel Olsen.

Mark Ronson est né le 4 septembre 1975 à Southport en Angleterre. Enfant et adolescent, il se passionne pour la musique en piochant le plus possible dans les disques vinyles de son père. Le tout jeune Mark Ronson apprendra ensuite à jouer de la batterie et de la guitare. Puis c’est en allant vivre à New York avec sa mère qu’il s’immisce dans le milieu hip hop. Parallèlement à ses études, le jeune Mark Ronson, fan des Beastie Boys et de Run DMC, devient DJ et se fait rapidement un nom dans l’underground hip hop branché new-yorkais.

Fort de sa réputation naissante au milieu des années 90, Mark Ronson s’acoquine au styliste de mode Tommy Hilfiger, qui non seulement lui propose de mixer pour ses défilés et ses campagnes publicitaires, mais lui présente aussi le « tout New York » qu’il connaît bien. C’est ainsi que Ronson se voit souvent recruté par des stars de la musique pour animer des soirées privées derrière les platines. Nous sommes à la fin des années 90 et Mark Ronson jouit alors d’une réputation d’excellent DJ et de producteur intuitif. Il produira la chanteuse funk-pop Nikka Costa, lui concoctant le brillant morceau « Everybody Got Their Something » en 2000.

En septembre 2003, Mark Ronson sort son premier album sur le label Elektra Records. Sur Here Comes The Fuzz, Mark Ronson a écrit les titres et joué de plusieurs instruments, et a fait appel à divers artistes comme Mos Def, Jack White de The White Stripes, Nikka Costa, Rivers Cuomo de Weezer ou encore Sean Paul, Nate Dogg et Ghostface Killah. L’album connaît un gros succès et renforce la popularité de Mark Ronson. En 2004, Mark Ronson fonde le label Allido Records, avec un businessman et ami Rich Kleiman. Il signe alors les rappeurs Saigon, puis Rhymefest. Entre temps, il produit de nombreux artistes, notamment Amy Winehouse, qui cartonne dans le monde entier en 2006 avec son album Back to Black.

Idem pour Lily Allen, qui a bénéficié de la production pointilleuse de Ronson pour son album à succès Alright, Still la même année. Version, le deuxième album de Mark Ronson, parait en avril 2007. Ce disque est essentiellement un album de reprises à la sauce Mark Ronson. On y retrouve des noms prestigieux comme Nas, Amy Winehouse, Lily Allen ou encore Daniel Merriweather. Les principales chansons reprises sont « Oh My God » des Kaiser Chiefs, « Just » de Radiohead, « Apply Some Pressure » de Maximo Park, « God Put a Smile Upon Your Face » de Coldplay, « Valerie » de The Zutons, « Toxic » de Britney Spears ou encore « Stop Me If You Think You’ve Heard This One Before » des Smiths. Le disque reçoit un accueil critique dithyrambique, et le public suit.

Pour son troisième album Record Collection (septembre 2010) entre pop et rap, Mark Ronson bat le rappel de ses amis : Nick Hodgson (Kaiser Chiefs), Q-Tip, MNDR (alias Amanda Warner), GhostfaceKillah, Jonathan Pierce (The Drums), Kyle Falconer, SpankRock, Rose ElinorDougall (ex The Pipettes) et Theophilus London, Andrew Wyatt, Alex Greenwald (Phantom Planet), D’Angelo et Simon Le Bon sur le morceau-titre. Cette armada suffit à assurer le succès du disque, principalement en Grande-Bretagne où il est numéro deux des ventes.

En novembre 2014, le single « Uptown Funk » chanté par Bruno Mars offre au producteur surdoué son premier numéro un mondial. L’album Uptown Special à la forte coloration funk sort en janvier 2015 avec Stevie Wonder présent sur deux des chansons du disque. En 2018, Mark Ronson fonde son propre label Zelig Records, distribué par Columbia, pour lequel il signe King Princess. Il forme ensuite le duo Silk City avec son homologue Diplo et font chanter Dua Lipa sur « Electricity » (n°1 du classement dance), qui reçoit un Grammy Award du meilleur enregistrement de dance. Cette même année le voit collaborer avec Miley Cyrus pour le titre « Nothing Breaks Like a Heart », sorti en novembre et prélude au cinquième album Late Night Feelings, paru en juin 2019 avec la présence d’autres collaboratrices comme Camila Cabello (« Find U Again »), Lykke Li (« Late Night Feelings »), Angel Olsen (« True Blue »), Yebba, King Princess, Ilsey, Diana Gordon ou Alicia Keys.


INSCRIPTION NEWSLETTER

UK Office (HQ)

5A Bear Lane SE1 0UH Southwark London United Kingdom
+44 20 3468 8757
contact@my-loveaffair.com
Registered in England and Wales under Company No. 07608885

US Office

My love Affair Corp.
1002 Dean Street – Office 36D – Brooklyn – NY 11238
O: +1 929 283 6784
Email: contact@my-loveaffair.com